Senzouens, Escurets en mini boucle

Petite sortie tranquille, 
au-dessus du Col de Marie-Blanque
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
A départ du col de Marie-Blanque, monument en hommage 
aux Résistants/Républicains  espagnols.

Entrée dans le bosquet.

Panneau à 1131m.

Depuis la montée, la Serre de Loume.

Depuis le 1er replat, 
Rocher d'Aran, Ourlenotte, Ourlène.

Depuis le 1er replat, 
contrefort sud d'Escurets.

Depuis le plateau calcaire, le Senzouens.

Chemin d'Etchaux et Senzouens.

Arrivée au sommet du Senzouens ou le Brèque.

Sommet du Senzouens.

Depuis le Sommet du Senzouens,
plaine d'Ogeu, Buziet, Buzy...

Depuis le Sommet du Senzouens, le Pic d'Escurets.

Depuis le Sommet du Senzouens, .
Montagnon, Mailh-Massibé, Rocher d'Aran, Ourlenotte, Ourlène.

Arrivée au Pic d'Escurets.

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets.
Serrisse, Andurte, Roumendarès, puis pic d'Orhy.
Plus loin, entre Serrisse et Andurte.
cime enneigée du Pic des Trois Rois.

Sommet du Pic d'Escurets.

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets.
Moulle de Jaüt, Gabizos, Ger, Amoulat, Gerbe...
Plus près, Barsaut, Soum de Counée, Senzouens...

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets, le Mail Arrouy. 

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets,
d'Oloron à Herrère.

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets,  
Montagnon, Mailh-Massibé, Rocher d'Aran, Ourlenotte, Ourlène.

Dans la descente, vue sur
Moulle de Jaüt, Gabizos, Ger, Amoulat, plateau du Benou..

29 avril 2017:
Petite sortie de "reprise" après presque un mois sans montagne.
Connaissant déjà le Pic d'Escurets, j'ai, avec ma fidèle chienne Hanna, d'abord visité le Senzouens (ou le Brèque) à l'Est du sommet principal.

La randonnée est facile et bien tracée par temps clair, et le panorama intéressant sur la vallée d'Ossau et les hauts sommets de Gourette notamment. Mais le Senzouens est évidemment beaucoup moins visité que son voisin.

On y accède depuis le col de Marie-Blanque, en suivant le même itinéraire que celui du Pic d'Escurets, jusqu'au plateau calcaire un peu gondolé situé à 1310m (panneau un peu plus haut à 1323 m- 30T 0702757; 4773006)

Il suffit ensuite d'appuyer au NE puis Est pour viser le Senzouens,  au-dessus d'un chemin herbeux bien visible.
Au sommet 1392m; 30T 0703305; 4773185, on profite du panorama avant de pousser au retour jusqu'au Pic d'Escurets situé à 1440m: 30T 0702388; 4773499.

Retour par le même itinéraire pour une petite boucle qui ne dépasse pas 2h 45 par bonnes conditions.

Arbouty, crête à éviter... ou pas...

Crête éprouvante, en partie enneigée, 
hérissée d'arbres abattus et d'un soupçon de gispet...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Départ sous la station d'Issarbe (à 1.3km)

Début de la première crête boisée.

Regard en arrière sur Issarbe.

...et sur le Barétous (Pic de  Sudou.)

Versant nord d'Arbouty, enneigé.
(Photo du 29/3/2017)

Depuis le col de Lacurde, Iguntze/Igontze.

Depuis les hauteurs du col de Lacurde, Pic d'Orhi.

Piton très raide (évitable par la gauche),
sur la crête NO d'Arbouty/Arbuti.

Base de la crête NO d'Arbouty, 
à gauche du piton rocheux .

Versant NO d'Arbouty,
 entre neige, branches cassées et gispet...

Depuis la dernière partie de la crête d'Arbouty,
Gorges de Kakueta, puis Kartxela et Xardekagaina.

Depuis la dernière partie de la crête d'Arbouty,
Lakhura et Cirque de Heile .

Dernier effort dans la crête enneigée.

Début du plateau sommital d'Arbouty.

Regard en arrière sur la crête parcourue, puis pic d'Iguntze,
depuis le plateau sommital d'Arbouty.

Depuis le plateau sommital d'Arbouty,
Chinebral de Gamueta, Espelunga, Lakhura...

Près du sommet d'Arbouty,
progression lente.

Sommet du Pic d'Arbouty: 
enchevêtrement d'arbres et neige instable...

Début de la descente, 
après une longue portion d'arbres abattus.

Pic d'Issarbe, depuis le bois d'Arbouty.

Fin des difficultés et repos ...

Depuis les environs du col de Hournères,
Lakhura, Gorges de Kakueta, Kartxela, Xardekagaina.

Retour par la piste de ski de fond de La Hourcère.

Depuis les environs du col de la Hourcère ou Murkhuillako Lepoa,
sommets Aspois dont le Pic de Sesques.

Depuis les environs du col de la Hourcère ou Murkhuillako Lepoa,
Soumcouy, Anie et Arlas.

Station d'Issarbe,
en descendant du col de la Hourcère au retour.

8 avril 2017:
Voilà le genre de crête où il ne fait pas bon traîner ses grolles en toute saison...

La raison en est simple: le parcours, pourtant assez court,  s'est sérieusement dégradé ces dernières années, suite aux tempêtes hivernales dont "Xynthia" en 2010. La progression, à partir du col de Lacurde, est compliquée par le franchissement d'arbres abattus, alors que la crête sommitale est encore plus dévastée. Entre ces deux zones, il faut un peu chercher sa voie sur des pentes raides, entre neige,  bruyère et gispet.

Après une aventure "toutou-terrain" plutôt éprouvante et en partie à l'écart de la crête,  quelques jours auparavant..., je suis revenu sur les lieux, mais seul cette fois-ci, et mieux équipé (piolet court, gants). La neige était plus présente en raison des chutes du week-end précédent.

Je n'ai pas regretté ce choix, au point, au retour, de prolonger le plaisir jusqu'au col de la Hourcère/ Murkhuillako Lepoa.

Le parcours offre des vues superbes sur la Haute Soule, le Pic d'Anie et les sommets aspois sur la fin.


RESUME DU PARCOURS
Zones hors sentier et crête assez délicate;
plateau sommital dévasté par les arbres abattus.
Piolet court utile.

Accès route: en venant d'Oloron ou de Montory, quitter la D918 pour prendre la direction de Barlanès et de la station de ski de fond d'Issarbe. Environ 1.3km avant celle-ci, se garer dans un virage en épingle, vers 1300m.

0h 00: Virage à 1302m; 30T 0678953; 4765882.
On s'élève à l'OSO sur le chemin caillouteux pour rejoindre rapidement un plateau et une clairière.
La voie descend un peu vers la droite, puis s'élève plein ouest vers un mamelon.
0h 20: petite croupe à 1333m; 30T 0678236; 4766080. Un cairn discret indique vaguement la voie à suivre dans le bois, direction ouest. Quelques traces de couleur orange ornent un ou deux arbres, puis le sentier, peu visible dans les feuilles, descend légèrement vers un ruisselet- flèche sur un rocher à 1341m; 30T 0667929; 4766106. 
J'ai alors remonté un peu trop tôt la crête boisée direction sud-ouest, alors qu'il suffisait semble-t'il de rester plein ouest. 
La voie devient alors plus raide, mais l'effort est récompensé par la superbe vue sur le versant nord d'Arbouty, sauvage et rocheux.
0h 45: Replat sous la crête nord d'Arbouty, 1415m; 30 0677687; 4766007.
J'ai retrouvé une portion boisée pour suivre, au jugé, une direction ouest, et évoluer sur des sentes en dévers.
On sort du bois pour rejoindre les hauteurs du col de Lacurde. Le col est tout proche pour profiter de la vue sur les sommets de Haute Soule.
1h 10 environ (selon neige): base du sentier d'Arbouty à 1383m; 30T 0677414; 4765918.
Un vague sentier s'élève à l'Est pour rapidement buter sur des arbres abattus qui obligent à des contournements délicats, de préférence à gauche de la crête.
On rejoint bientôt la base d'un piton rocheux très raide, à 1451m; 30T 0677622; 4765866
1h 25: Parvenu(s) à ce "passage-clé", il faut redescendre à gauche versant nord et chercher une sente qui s'élève en terrain un peu plus commode pendant quelques minutes. 
J'ai ensuite progressé  à flanc direction SE sur des portions enneigées. La neige peu stabilisée recouvrait en effet des pentes herbeuses raides et j'ai choisi de grimper rapidement vers le fil de la crête,  avec l'aide du piolet. 
1h 50: Point haut de la crête, assez étroit à 1492m; 30T 0677723; 4765776.
On évolue prudemment vers la dernière partie qui s'aplanit avant d'atteindre le plateau sommital.
2h environ: plateau sommital d'Arbouty à 1532m; 30T 0677871; 4765736, sorte d'antécime en terrain enfin dégagé, où la vue et beaucoup plus intéressante que depuis le sommet lui-même. 
La suite est quasi horizontale mais le terrain est dévasté par de nombreux arbres abattus, à peu près stabilisés. 
2h 15: Pic d'ARBOUTY, envahi de branches et de ronces à 1542m; 30T 0677963; 4765658.

J'ai choisi de redescendre légèrement vers la droite pour retrouver le fil de la crête, toujours en terrain dévasté. 
2h 35: On retrouve enfin une zone plus "propre" à 1487m; 30T 0678218; 4765559, où la pause est bienvenue...
En descendant direction ESE vers le col de Hournères ou Khapariako lepoa, on rejoint la piste de fond d'où l'on peut redescendre à la station. J'ai préféré suivre  tout droit, donc au SE, la piste de La Hourcère, très enneigée. 
3h 15: Col de La Hourcère ou Murkhuillako Lepoa, 30T 0679911; 4764897. Vue magnifique sur le massif d'Anie et les sommets aspois.
On retrouve le bitume pour redescendre d'abord vers la station d'Issarbe, puis jusqu'au point de départ.
4h environ, pauses incluses: fin du parcours.