J'ai revu la Punta...sous le soleil exactement

Retour ensoleillé dans cette région incomparable,
entre canyons et crêtes colorées...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Canyon d'Ordesa et contreforts du Tobacor,
depuis la crête de la Sierra Custodia.

Du Casque au Cilindro...

Tobacor.

Las "Tres Sorores": 
Cilindro, Monte Perdido, Soum de Ramond.

Zoom sur le refugio de Goriz.

Vers le Sud, la Peña Montanesa.

Torre de Goriz et Soum de Ramond .

Cascade et coin rafraîchissant vers 2500m.

Depuis le GR11
vue sur la base de la crête de la Punta de las Olas.

Soum de Ramond depuis le GR11.

Depuis le GR11, le canyon  d'Añisclo.

Base de la falaise et sentier:
la voie passe à droite de la faille.

Depuis la crête finale de la Punta de las Olas,
Pic Long, Troumouse...

 Depuis la crête finale de la Punta de las Olas,
Soum de Ramond, sommet de la Punta...

Dernier ressaut avant le sommet.

 Depuis le sommet de la Punta de las Olas,
Soum de Ramond, Monte Perdido...

 Depuis le sommet de la Punta de las Olas,
Canyon d'Ordesa et Tobacor...

Début de la descente et crête d'éboulis.

Dernier regard vers le Soum de Ramond et la Punta de Las Olas,
depuis la base de la crête.

Soum de Ramond depuis le GR11.

Sommets de Gavarnie: 
Taillon, Casque, Tour, Marboré...
depuis les environs du Col Gordo.

Dernier regard vers las "Tres Sorores".

Iris des Pyrénées.
Fin du parcours.

13 août 2016: Magnifique randonnée au coeur de la partie orientale du Parque Nacional de Ordesa y Monte Perdido, à l'écart des foules s'élançant plus que jamais à l'assaut de ce dernier. 

En 2011, une météo chaotique nous avait empêchés de profiter du spectacle de crête, entre la Punta de las Olas et le Soum de Ramond.

En 2016, sans idée précise en tête si ce n'est de revoir la région avec de meilleures conditions, j'ai pu profiter des paysages exceptionnels, tant sur les sommets que sur les nombreux canyons prestigieux de la région. 

La descente fut un peu plus compliquée par un début d'indigestion dont je me serais bien passé...


 RESUME DU PARCOURS
Sortie longue à la journée.
Quelques éboulis fuyants sur la crête terminale.
Faire une bonne provision d'eau.

Accès route: Depuis la France (vallée d'Ossau), monter jusqu'au col du Pourtalet, puis basculer en direction de Biescas-Saragosse. Peu après Biescas, bifurquer à gauche (N 260) en direction de Torla, puis de Sarvisé. Arrivé(s) à ce dernier village, on monte à nouveau à gauche en direction de Fanlo que l'on laisse à droite pour se diriger vers Nerin (1280m). Au dessus de l'hôtel du village, la circulation étant réglementée, des navettes (autobus) permettent, du 1er juin au 12 septembre,  de rejoindre un plateau situé au-dessus du Cuello Arenas en 35mn environ, par une piste carrossable. Attention: 1 seul départ matinal à 7h pour un seul retour à... 20h
Réservations par téléphone depuis la France: 00 34 659 536 210.

0h 00: Départ à 2181m, au-dessus du collado ou Cuello Arenas  30T 0744646; 4723630.
On se dirige à l'E-NE en direction du col Gordo. Le cheminement est évident par temps clair (cairns). Après une courte montée, la voie descend légèrement pendant environ 2km.
0h 50: Col Gordo  2200m  30T 0254928; 4724902.
En poursuivant sur un nouveau sentier en balcon sur le flanc ouest de la Sierra Custodia, on s'élève doucement au NE jusqu'à un plateau herbeux situé sous le col Arrablo, en évitant de se laisser entraîner en descente vers le refuge de Goriz. Belle vue sur la "Cascada de la Cola del Caballo" puis sur  le refuge au NO.
1h 40: cairn à 2244m30T 0256201; 4726436. On s'élève au NE puis à l'Est sur le GR11, en abordant avec précaution une petite portion rocheuse. 
2h: col de Arrablo ou col supérieur de Goriz 2329m 31T 0256790; 4726727. Belle vue sur la Torre de Goriz et le versant sud des sommets de Gavarnie. On s'élève plus rudement sur un sentier de petits éboulis, jusqu'à un torrent.
2h 50: Ruisseau et petite cascade, 2490m30T 0257483; 4727178. Le sentier s'élève vers le Sud-Est, bute contre un petit mur calcaire (bien repérer les marques parfois effacées du GR) pour atteindre la cote 2720 environ. A cet endroit, il faut s'élever au Nord vers la crête en évitant de se laisser aspirer à droite par une large terrasse inclinée. Puis la voie franchit un ressaut et descend légèrement sur la fin.
3h 30 : Bifurcation (cairn à 2673m):  30T 0258876; 4726695. On s'élève à gauche -plein Nord- en direction d'une faille permettant de franchir la barre rocheuse protégeant la Punta de las Olas. On repère bientôt des cairns à droite de la faille.
3h 45: Partie supérieure de la faille à 2753m - 30T 0258912; 4726752 - que l'on traverse de droite à gauche. 
Au-dessus, le terrain s'élargit et on progresse sur une longue pente d'éboulis. Le fil de la crête, un peu aérien au niveau du dernier ressaut (contournable), dévoile des vues fantastiques sur les deux versants.
4h 30: PUNTA DE LAS OLAS, 3002m ou 3022m selon les cartes (1)30T 0258530;4727505.

A la descente, j'ai contourné la crête par la droite - sentes croulantes - pour retrouver la faille "stratégique" et le chemin du retour.
8h 45 environ: fin du parcours à 2181m.
  • (1) La carte actuelle de l'Instituto Geographico de España donne une altitude de 3022m. Mon altimètre indiquait 3017m lors de mes 2 visites en 2011 et en 2016.