Rocher d'Aran, Esturou en boucle hivernale

Magnifique boucle hivernale, 
aux pentes et couleurs variées.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan approximatif du parcours.
En rouge, portion Rocher d'Aran-Esturou, et descente.

Après le bois de Labaigt Dauste,
L'un des raccourcis, vers 1110m.
Photo de Robert.

Entrée dans le bois de la Herrère enneigé.

A la sortie du bois, remontée vers le col d'Aran,
sur fond d'Esturou.
Photo d'Eric.

Zoom sur les Gabizos depuis la crête.

Moulle de Jaüt.

Depuis le plateau précédant le col d'Aran,
vue sur la crête SE et le Rocher d'Aran.
Photo d'Eric.

Montée vers le Rocher d'Aran.

Corniche et Rocher d'Aran depuis la cote 1700 environ.

Roland dans les derniers mètres 
avant le sommet du Rocher d'Aran.

Le groupe au sommet du Rocher d'Aran.
Au second plan, Gerbe, Lauriolle, Montagnon,
puis Gabizos-Ger-Amoulat-Grande Arcizette.
Photo de Robert.

Depuis le sommet du Rocher d'Aran, 
crête Ourlenotte-Ourlène, puis Andurte-Roumendarès.
A droite au second plan, Oloron.

Depuis le sommet du Rocher d'Aran, Moulle de Jaüt, Lauriolle, 
puis Gabizos-Ger-Amoulat-Grande Arcizette.

Depuis le sommet du Rocher d'Aran,  
Montagnon de Bielle et Mailh Massibé.

C'est parti pour la descente
du Rocher d'Aran.

Au pied de la descente du Rocher, sur la corniche.

Retour vers le col d'Aran.

En montant vers Esturou, 
la crête Ourlène-Ourlenotte-Rocher d'Aran.

Depuis le dernier plateau avant le pic d'Esturou,
zoom sur le Mailh Massibé. Le ciel s'est chargé...

Depuis le sommet d'Esturou, Montagnon et Mailh Massibé.
Le temps se gâte et la neige commence à tomber.

Descente direction la Sede de Pan:
zoom sur le Montagnon.

Doline et flancs du Montagnon.

Descente de la Sede de Pan.

Cabane de Crambots sous une averse de neige.

Dernière descente glissante
vers le plateau de Houndas.

18 janvier 2014:
Première sortie de l'année 2014, en direction du Rocher d'Aran et des crêtes annonçant les "sauvages" Mailh-Massibé et Montagnon, aux limites des vallées d'Aspe et d'Ossau.
La remontée vers Esturou permet un magnifique retour en boucle par la crête de Sede de Pan et la piste de Crambots.

Lors de ma seule et unique ascension du Rocher d'Aran (par la carrière d'Artigasse, 12 ans auparavant...) je n'avais pas d'appareil photo. Cela valait donc le coup d'attendre!

Avec cette belle sortie hivernale, organisée par le camarade Roland, parfait connaisseur de ces plateaux et cimes spectaculaires, nous avons pu, avec mes autres potes Robert et Eric, passer une nouvelle journée mémorable. Le ciel s'est montré d'abord généreux, avant de nous déverser au retour de beaux bouquets de neige, pour mieux nous rappeler la magie de l'hiver...


RESUME DU PARCOURS:
Sortie hivernale (raquettes, crampons, piolet).
Quelques passages exposés aux coulées, sous le col d'Aran.

Accès route: Depuis Bielle et Bilhère, monter en direction du col de Marie-Blanque par la D294. Au niveau de la chapelle de Houndas (820m), prendre à gauche la route pendant environ 700m et se garer au niveau d'une petite aire de stationnement à 870m.

0h 00: Aire de stationnement à 870m; 30T 0706590; 4770481
On prend la piste forestière au Sud- poteau directionnel "plateau de Houndas"- pour laisser quelques granges et un abreuvoir. On la quitte environ 300m après l'abreuvoir - 30T 0706443; 4769683- pour grimper (raide et glissant) dans un bosquet. 
Vers 970m, le chemin s'oriente au SO et retrouve la piste à 1075m. On peut la suivre en direction de la cabane les Bordes, mais nous avons préféré la couper à plusieurs reprises. 
0h 45: Abreuvoir à 1135m. Nous avons remonté deux combes pour à nouveau couper la piste (portion plus raide vers 1245m, cairns; 30T 0705198; 4768879) et appuyer au Sud vers le bois enneigé  de la Herrère, moins avalancheux en hiver (1).
En remontant d'abord dans le bois, nous avons progressivement appuyé à l'ONO pour passer au nord de la cabane les Bordes. Après avoir atteint le point haut de la crête de Saubajot, nous avons visé le col d'Aran (crampons le jour de cette sortie, jusqu'au sommet).
2h 30: Col d'Aran (un peu au Nord de celui-ci, 1654m; 30T 0703420; 4768796). Vue superbe sur le Rocher d'Aran et la crête qui le précède.
Pour grimper au sommet, on longe la crête en évitant les corniches (2). La dernière partie, assez raide,  se remonte en zig-zags (selon conditions)... jusqu'au fil de l'arête neigeuse qui se rétrécit sur la fin.
3h à 3h 10: ROCHER D'ARAN, 1796m; 30T 0702905; 4769332. Panorama magnifique, des montagnes de Gourette jusqu'aux hauts sommets aspois et même de Haute Soule, par temps clair.
Nous sommes descendus sagement vers le col d'Aran pour, juste au-dessus de celui-ci, viser au SSO la crête d'Esturou et son sommet arrondi. Après un premier monticule vers 1720m, on monte parfois en dévers en zigzagant près de la voie normale (à voir selon conditions de neige en hiver, crampons utiles). On rejoint ensuite un magnifique plateau à 1820 m - 30T 0703086; 4768076. Vue superbe sur le Mailh Massibé. 
Il suffit alors de remonter la crête vers l'Ouest, en choisissant les pentes les moins raides.
4h 30 à 4h 45: Dôme d'ESTUROU, 1860m; 30T 0702796; 4768043. Vaste panorama un peu contrarié par un ciel devenu bien chargé.

Pour la descente, nous avons visé à l'Est puis ENE la cuvette au nord du Montagnon (dolines, prudence), puis rejoint la crête de la Sede de Pan (voir plan), alors que la neige s'intensifiait et que la visibilité était faible. Après la Sede de Pan -abreuvoir-, nous avons plongé vers 1540m au nord puis NE, au-dessus du bois.
6h environ: Cabane de Crambots, 1430m; 30T 0704909; 4768451.
Nous avons suivi la piste qui disparaissait parfois sous la neige, puis dégringolé dans le bois (plusieurs raccourcis, quelques cairns) pour retrouver la piste principale.
7h 15 environ: Aire de stationnement de Houndas.
  • (1) Le sentier de la voie normale du col d'Aran est exposé aux coulées.
  • (2) Conditions variables en fonction de l'épaisseur et de la qualité de la neige.