Aux Crabioules, en mode cabrioles.

Ascension âpre et souvent exposée,
où l'on peut tester sa concentration...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Reflets de la Tusse de Montarqué
sur les eaux du lac Saussat. 

Un peu plus haut, le Spijeoles s'illumine.

Montée vers le lac du Portillon.
Au second plan, Royo, Perdiguère. 

 Depuis le refuge du Portillon, zoom sur les Crabioules.

Lac du Portillon et Seil de la Baque.

Vallon inférieur de Literole dominé par 
la crête Lézat-Crabioules.

Arrivée près du col inférieur de Literole:

Depuis la combe à 2950m,
tracé approximatif de la voie des Crabioules.

Vers la Brèche Mamy.
Photo de Robert.

Au pied de la cheminée, délicate, 
du Pic des Crabioules occidental.

Depuis la partie supérieure de la cheminée,
Pointe Mamy et arête Crabioules-Lézat.
Plus à droite, Grand Quayrat

Derniers blocs sur l'arête 
du pic des Crabioules occidental.


Sommet du Pic des Crabioules occidental.
Photo de Robert.

Depuis le sommet du Pic des Crabioules occidental:
Perdiguère, crête Literole- Royo. A droite, Posets.

Depuis le sommet du Pic des Crabioules occidental:
arête jusqu'au pic oriental, puis pic Maupas.

Depuis le sommet du Pic des Crabioules occidental
Ibones de Literole et Blanco (enneigé), sur fond d'Aneto.

Depuis le sommet du Pic des Crabioules occidental
Seil de la Baque, lac du Portillon, Gourgs Blancs, Gourdon, Spijeoles,
puis Vignemale, Balaïtous...

Descente du couloir à droite de l'éperon.

Arrivée au-dessus de la cheminée de départ.

Descente en rappel de la cheminée (Robert)

Au tour de Florent.

Fin de la cheminée.

Refuge du Portillon.

21 septembre 2013:
Très belle journée de fin d'été pour visiter les Crabioules, directement depuis les Granges d'Astau et le refuge du Portillon.

Le terme "Crabioules" viendrait de l'Occitan Craba, crabè, ou encore cabra (chèvre)... d'où une probable signification de "terrain à chèvres"... En Espagne, son nom a parfois été  déformé en "Cabriolès" (1). Tout un programme...

Cette montagne inspire davantage les ouvrages ou sites d'escalade que les topos guides de randonnée.
Et pour cause! Outre l'isolement (relatif) du massif, l'ascension des Crabioules (2), même par sa voie normale,  est exposée et demande pas mal de cheminement à partir de la Brèche Mamy. Le parcours de crête entre les deux sommets (partiellement testé) est quant à lui très aérien et parfois acrobatique.

Merci à Robert, Roland et Florent de leur compagnie lors de cette journée mémorable conclue par une soirée chaleureuse au refuge...
  • (1) Source: "Les 3000 des Pyrénées", par Jean Buyse et son équipe; édition 1990, page 241.
  • (2) Première ascension du Pic occidental en 1852 par T. Lézat et le guide Michot, puis du Pic oriental en 1880 par De Monts et Barrau.

RESUME DU PARCOURS:
Course PD exposée; 
cheminement  assez complexe dans la paroi.
Casque, baudrier + matériel de rappel.

Accès route: Après le village d'Oô (meurtri par les inondations du 18 juin 2013), que l'on atteint depuis Luchon et les premières rampes du col de Peyresourde, ou par Arreau et le col lui-même, suivre la direction du lac d'Oô (signalée). Les Granges d'Astau sont situées au terminus de la route.

0h 00: Granges d'Astau (1139m); 31T 0295603; 4737697. Partis en fin de nuit, nous avons progressé tranquillement à la lueur des frontales jusqu'au lac d'Oô.
1h 15: Lac d'Oô, 1504m. Le sentier contourne le lac par sa rive droite et s'élève vers le SE.
2h 20: Col d'Espingo, 1967m; 31T 0295434; 4733927. En passant par le magnifique chemin dallé du lac Saussat, on prend la direction de la Coume de l'Abesque (passerelle à 2080m) et du refuge du Portillon. Vers 2510m, le terrain granitique, assez gondolé, s'aplanit jusqu'au dernier raidillon sous le refuge.
4h 30 à 4h 45: Refuge du Portillon, 2571m; 31T 0295934; 4730921. 
On traverse vers l'Est le barrage du lac du Portillon, pour s'élever au-dessus de sa rive droite. On remonte direction Est-SE le vallon de Literole. Nous avons progressé sur des sentes et des éboulis parfois croulants - cairns épisodiques...- jusqu'à un replat.
5h 45 à 6h: Combe à 2950m-  31T 0297202; 4730750 - , située à environ 150m du col inférieur de Literole. Nous avons grimpé sur la gauche (NE) dans les cailloutis fuyants en direction de la Brèche Mamy (cairn à 2981m; 31T 0297260; 4730783). Juste avant d'atteindre la brèche, nous avons appuyé à droite pour escalader la cheminée - 31T 02973221; 4730792. (rares cairns, prises en dévers II à II+).
Au-dessus de la cheminée -relais utile pour le retour, voir photo- , on contourne un éperon par la droite pour atteindre la partie supérieure d'un couloir un peu croulant. Un dernier petit mur en bon rocher (II, nouveau relais équipé, facultatif) permet de rejoindre avec prudence  le fil de la crête, sur de gros blocs.
6h 45 à 7h: Pic des CRABIOULES Occidental, 3106m; 31T 0297432; 4730775. Panorama immense. 
L'arête en direction du pic oriental devient ensuite très aérienne. Nous y avons effectué - en reconnaissance et sans corde (1)... -quelques cabrioles  (!) en basculant un peu versant sud.

Au retour, nous avons avec précaution retrouvé l'itinéraire de montée jusqu'à la cheminée principale. Au-dessus de celle-ci, un relais nous a permis de descendre en rappel.
Après une rapide collation au pied de la voie, nous avons rejoint le refuge en milieu d'après-midi.
9h 30 à 10h: Refuge du Portillon.
  • (1) Il est conseillé de progresser en corde tendue sur cette portion très aérienne.