Grand Quayrat, le carré magique

Rude et magnifique sommet, où les émotions se bousculent 
davantage que les montagnards....
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours

Chemin du lac d'Oô, dans la nuit.

Refuge d'Espingo et Pic d'Espingo au petit matin.

Premier ressaut rocheux vers 2150m.

Fin du ressaut...
Photo de Robert.

Progression dans les éboulis raides,
le Grand Quayrat en toile de fond.

Petite barre vers 2480m,
à la fin du couloir incliné d'éboulis.

Cheminée herbeuse vers 2620m.

Long couloir de roches et éboulis,
donnant accès à la brèche entre Petit et Grand Quayrat

Remontée de la crête nord du Grand Quayrat
(Hourgade et Espingo au second plan).

Regard en arrière sur le Petit Quayrat.

Depuis la fin de la crête,
vue sur le Cirque des Crabioules.

Arrivée sous le Sommet nord du Grand Quayrat.
Photo de Robert.

Passage au Sommet nord du Grand Quayrat (3046m)
et vue sur le sommet principal.
Photo de Robert.

Descente vers la vire rocheuse
sur le versant oriental du Grand Quayrat,
Photo de Robert.

La même vire rocheuse,
entre sommet nord et sommet principal.

Robert dans l'escalade du bloc sommital.

Sommet du Grand Quayrat:
Panorama un peu bouché sur Lézat et lac du Portillon.

Depuis le sommet du Grand Quayrat,
Lac des Crabioules.

Depuis le sommet du Grand Quayrat,
Lacs Saussat, d'Espingo, d'Oô.
Au second plan, Pics de Hourgade, d'Espingo et de Nord Nère.

Depuis le sommet du Grand Quayrat,
sommets ariégeois (Crabère, Maubermé,...).

Depuis le sommet du Grand Quayrat,
le Pic du Gar au loin.

Dans la descente, face ouest du Grand Quayrat.

Vire herbeuse au-dessus d'Espingo, au retour.
Photo de Robert.

Lac d'Oô au retour, sur fond de Grand Quayrat.

2 octobre 2013:
Comme beaucoup d'observateurs aiment à le souligner, la pyramide du Grand Quayrat (1) occupe une place particulière dans les montagnes du Haut Luchonnais. Sa position stratégique entre les Cirques d'Espingo et des Crabioules, son cheminement parfois complexe sur un terrain jamais facile rendent son ascension assez délicate mais exaltante. L'aborder à la journée augmente évidemment l'effort déjà important depuis le col d'Espingo.

Mais une fois au sommet, que l'on atteint au terme d'une longue crête chaotique, on apprécie la beauté des lieux et on en garde forcément un souvenir marquant. 

Souvenir que je partagerai désormais avec Robert qui, une fois de plus, fut mon compagnon enthousiaste sur cette belle ascension automnale...
  • (1) Le "Carré", en référence probablement à la forme pyramidale du pic.

RESUME DU PARCOURS:
Course longue (F+) à la journée, fort dénivelé.
Fin d'ascension raide, plusieurs passages délicats.
A éviter si le temps est incertain.

Accès route: Après le village d'Oô (meurtri par les inondations du 18 juin 2013), que l'on atteint depuis Luchon et les premières rampes du col de Peyresourde, ou par Arreau et le col lui-même, suivre la direction du lac d'Oô (signalée). Les Granges d'Astau sont situées au terminus de la route.

0h 00: Granges d'Astau (1139m); 31T 0295603; 4737697. Partis en fin de nuit, nous avons progressé à la lueur des frontales.
1h 10: Lac d'Oô, 1504m. Le sentier contourne le lac par sa rive droite et s'élève vers le SE.
2h 20: Col d'Espingo, 1967m; 31T 0295434; 4733927.
On laisse le large sentier dallé qui descend au lac Saussat pour emprunter immédiatement à gauche (SE) une sente herbeuse. 
2h 35: Langue d'éboulis à 2050m que le sentier va traverser  vers la droite - flèche verte peu visible. La voie remonte en zig-zags la partie droite de l'éboulis (nouvelle marque verte sur un rocher). 
A 2150m, une sente se présente sur la droite: on la suit à flanc au milieu des rhododendrons, jusqu'au pied d'un ressaut.
2h 50: Base d'un ressaut à 2149m; 31T 0296017; 4733525 (lettre "R" peinte sur un rocher). On l'escalade (I+ / II-) pour rejoindre au-dessus une nouvelle sente à flanc. Celle-ci se transforme en vire en se rapprochant de 2 a-pics vertigineux au-dessus du lac Saussat (sol dégradé, prudence).
3h environ: Zone d'éboulis vers 2220m. On la traverse en suivant les cairns ou à l'aide d'une une sente située au-dessus, en se rapprochant de la base d'une première falaise. La voie s'infléchit au S-SE, traverse un vallon vers 2440m et atteint une barre rocheuse.
4h 15: Cairn à 2518m; 31T 0296212; 4732793. A gauche de  celui-ci, on remonte une fissure facile (I+) pour franchir la barre. Au-dessus, le sentier vire alors franchement à gauche (nord) en direction de la crête.
4h 35: Cheminée à 2620m, point faible de la crête; 31T 0296447; 4732647. On l'escalade par la  gauche (un peu aérien, bonnes prises, II-) ou à droite par un goulet herbeux raide que nous avons emprunté à la descente. 
Le sentier s'oriente à droite (sud) pour venir bientôt buter sur un dernier couloir pierreux blanchâtre. On remonte ce raide couloir (petits éboulis croulants), en restant concentré et en s'aidant parfois des mains.
5h environ: Brèche à 2800m - 31T 0296623; 4732464. Vue sur le Cirque des Crabioules à l'Est et le Petit Quayrat au Nord. 
On remonte la crête en suivant au départ les cairns sur la droite, donc plutôt sur le flanc ouest. Puis la voie rejoint le fil de la crête et atteint une zone de blocs. 
5h 40: Base de l'antécime ou sommet nord, à 3030m ; on grimpe dans les rochers, en  posant les mains.
5h 50: Sommet nord du Grand Quayrat, 3046m. 31T 0296565; 4732058.
En descendant de quelques mètres (court passage de II),  on repère une vire sur la gauche. On évolue prudemment sur cette vire rocheuse (à éviter si le sol est humide ou enneigé), avant d'effectuer un dernier virage à droite, au milieu des blocs.
6h à 6h 15: GRAND QUAYRAT, 3060m; 31T 0296516; 4731983. 
Le bloc sommital, plutôt lisse (facultatif, III) peut être franchi avec prudence, avec l'aide d'un premier rocher. Après une rapide grimpette, les rafales de vent nous ont dissuadé de traîner plus longtemps sur ce curieux monolithe...

Nos sommes revenus  par le même itinéraire en 5h 30 environ.

2 commentaires:

Robert a dit…

Aupa eta milesker Peio,
Tu as eu une super idéee d'aller ascensionner le Grand Quayrat, l'un des rares sommets du secteur à ne pas avoir été pris par les nuages. Nous avons passé une nouvelle journée mémorable dans nos chères Pyrénées.
Encore merci
@+
Robert

Lagrole a dit…

Milesker Robert pour ton commentaire... et pour avoir partagé avec moi cette magnifique journée de montagne.
Le Grand Quayrat et son voisin le sommet nord demandent pas mal de patience pour les atteindre, mais une fois au sommet, quelle récompense!
En un mot, c'est superbe.
@+