Mont Aspet et Pic de Douly, en hivernale

Superbe et facile parcours de crête,
magnifié par la neige et le soleil.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Peu après le départ, entrée dans le bois d'Artigous. 

A la sortie du bois, vue sur l'Arbizon. 

Pic de Picarre et Mont Mouch depuis le replat
situé au-dessus du bois d'Artigous. 

Pic de Douly et Pic de Belloc. 

Montagne d'Areng, crête d'Arrouye, Cap Nestès,
depuis le replat situé à 1550m. 

 Mont Aspet,
depuis les environs de la cabane de la Prade.

Corniche située sous le sommet du Mont Aspet.

Du sommet du Mont Aspet,
vue sur sommets d'Aure Néouvielle, Arbizon.

Du sommet du Mont Aspet:
Montagnes du Luchonnais et d'Aure.
Plus près, Montagne d'Areng, crête d'Arrouye, Cap Nestès.

Du sommet du Mont Aspet:
Arbizon, Montfaucon, Pic de Midi de Bigorre, Montaigu.

Descente du Mont Aspet,
avec la cabane de la Prade en contrebas.

Depuis le Pic de Belloc, le Pic de Douly. 

Depuis le sommet du Pic de Douly: 
Montagnes de Barousse, Mont Né, Mont Aspet...

 Depuis le sommet du Pic de Douly:
Mont Valier, Maubermé, Montlude, Crabère.

Depuis le sommet du Pic de Douly,
 massif Aneto-Maladeta et Haut-Luchonnais.

Au retour, descente dans le bois d'Artigous.

24 février 2012:
Le Mont Aspet m'avait toujours réservé de mauvaises surprises (brouillard, nuages...) lors de mes précédentes sorties dans le coin.

En y retournant en hiver, d'abord en direction du Mont Aspet, puis vers le Pic de Douly (1) en suivant la crête au N-NE, j'ai eu la chance d'avoir -enfin - des conditions idéales.
La neige abondante et de bonne qualité m'a facilité la tâche, le tout sous un magnifique soleil et à l'écart des foules.

Ces deux belvédères offrent un panorama spendide par temps clair, des sommets ariégeois jusqu'à la Haute Bigorre, via l'Aneto et le Haut-Luchonnais.
  • (1) Sur le flanc est du pic de Douly se trouve un petit cimetière anglo-canadien où reposent les corps des sept victimes (un officier pilote canadien et six membres d'équipage britanniques) d'un crash aérien survenu dans la nuit du 13 au 14 juillet 1944. L'avion Halifax de la Royal Air Force s'écrasa en effet vers 1400m sur ces pentes en raison des mauvaises conditions météo (brouillard), au cours d'une mission de parachutage de munitions et d'équipements au Maquis de Nistos Esparros.

RESUME DU PARCOURS:
En hiver, raquettes et bâtons au minimum...

Accès route: Depuis Lannemezan ou Montréjeau, suivre la route de la station de ski de fond de Nistos- Cap Nestès. Se garer  3.5km environ avant la station (aire de stationnement en terrain dégagé à 1365m)

0h 00: Petit parking (1365m) bien enneigé ce jour-là... 31 T 0293485; 4760455.
On s'élève au Sud en direction du bois d'Artigous. 
0h 10: Bifurcation à 1401m; 31 T 0293536; 4760240.
J'ai laissé la piste au SE pour m'élever (raide) plein Sud en suivant la trace. La voie se poursuit au SE en croisant une piste utilisée par les skieurs.
0h 45: Sortie du bois et replat à 1530m ; 31 T 0293709; 4759865. La voie se poursuit au Sud, puis oblique au SE vers 1580m pour atteindre la:
1h 00: Cabane de la Prade, 1629m; 31T 0294224; 4759298.
Il suffit de s'élever au Sud en direction du Mont Aspet dont la partie finale est assez raide mais n'a pas nécessité les crampons le jour de cette sortie.
1h 30 à 1h 40: MONT ASPET, 1849m; 31 T 0294308; 4758597. Panorama immense par temps clair.

Au retour, j'ai visé les traces à l'Est de la cabane de la Prade, pour m'orienter au NNE vers la crête.
Par un beau et facile parcours de crête, on atteint dans un premier temps le Pic de Belloc, simple éminence à 1601m (31 T 0294933; 4759775).  
On se dirige ensuite au NE, vers le Pic de Douly. Les derniers mètres sont plus raides qu'il n'y paraît... surtout si on s'enfonce dans la neige...
2h 30 à 2h45: PIC DE DOULY, 1630m31T 0295475; 4760155. Très beau panorama.

Je suis revenu par le même itinéraire, sans chercher à couper à droite de la cabane de la Prade.

Pic d'Aillary, lac et refuge d'Arlet

Belle et très ancienne sortie en vallée d'Aspe,
se terminant par des roches rougeoyantes.
Cliquer sur les photos -argentiques scannés-pour les agrandir.
Plan du parcours.

 Pic de Burcq depuis le sentier.

 Crête Est du Pic Rouge (?) depuis le col de Saoubathou

 Du massif de Sesques à l'Ossau

 Anie et Billare.

 Bois de Belonce et massif de Sesques.

 Lac d'Arlet.

 Depuis le col d'Arlet:
Lac, refuge et Pic d'Arlet.

Pause / pose au col d'Arlet,
devant Agüerri et Castillo de Acher.
roulez jeunesse...

 Depuis le flanc du Pic d'Aillary,
le Castillo de Acher.

Me voici juché -sans appareil photo... -
sur le sommet du Pic d'Aillary (2215m)

25 août 1994:
Encore une sortie dont les photos scannées (!) viennent directement de mes archives.

Au départ du parking d'Aumet dans la bruine à 1140m (plateau de Lhers), nous avions suivi le sentier bien marqué au Sud pour rejoindre rapidement la cabane de Caillau à 1450m, puis un peu plus tard le col de Saoubathou (1949m) où nous avions percé la couche nuageuse pour profiter d'un chaud soleil.

Après une portion en légère descente, la voie remonte au Nord à l'Est du Pic Rouge, avant de rejoindre le Pla de Lapassa et un peu plus haut le col et le refuge d'Arlet (belle construction, très bien placée pour les randonneurs effectuant la HRP)

Nous avions ensuite rejoint le col d'Arlet, entre Pic d'Arlet et Pic d'Aillary (2215m), et j'avais terminé l'ascension du Pic dans la roche rouge qu'il vaut mieux à mon avis aborder sur sol sec.

Voulant aller voir de plus "l'allure" du Pic Rouge, j'avais suivi la crête un peu tortueuse (!) jusqu'à un petit piton coté 2159, avant de revenir sagement au col d'Arlet où j'étais attendu avec impatience, et de retourner à Aumet par le même itinéraire.

Au total, nous avions mis sans nous presser environ 7h pour l'aller-retour.

Tour de l'Ossau et lacs d'Ayous

(Très) anciens souvenirs d'été et d'automne
en vallée d'Ossau.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.

1° TOUR DE l'OSSAU (dont lacs d'Ayous) en été:

Ossau, peu après le départ de Bious-Artigues.

Pic du Midi d'Ossau depuis la montée aux lacs d'Ayous

Ossau depuis les lacs d'Ayous
(lac Gentau au premier plan)

Lac Gentau avec Ossau à droite,
et le Lurien au second plan.

Près de la base du Pic de Castérau (à gauche),
vue sur le lac Castérau, l'Ossau, le Pic de Peyreget.

Depuis le col de Peyreget (?)
vue sur Lurien, Palas, Balaïtous-Frondellas.


2° LACS d'AYOUS EN AUTOMNE:

Dédé aux Lacs d'Ayous par une journée d'automne,
juste avant la bourrasque de neige...

Même endroit, votre serviteur beaucoup plus djeun' !

13 juillet 1993 (Tour de l'Ossau)
16 octobre 1993 (lacs d'Ayous dans la neige)
Quelques photos sorties de mes archives en hommage à cette merveilleuse région qui à "l'époque" était un peu moins fréquentée qu'aujourd'hui... quoi que...

En été 1993, la balade classique autour de l'OSSAU avait été rallongée en commençant par les lacs d'Ayous pour profiter du spectacle. 

En automne de la même année, nous avions cheminé autour des lacs d'Ayous dans la neige et le froid sans renconter âme qui vive.