Montagne d'Areng,par Cap Nestès et crête d'Arrouye

Parcours de crête solitaire 
vers un belvédère de premier choix
sur les Pyrénées Centrales.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.
Portions de descente en rouge.

Cabane de Cap Nestès.

Depuis le sommet de Cap Nestès,
vue sur la crête à parcourir,
jusqu'à la Montagne d'Areng.

Depuis le flanc sud du Cap Nestès,
vue sur l'Arbizon et le Pic du Midi de Bigorre.

Depuis la crête d'Arrouye sommets de la vallée d'Aure,
dont le Pic d'Aret, au centre

Crête d'Arrouye et crête de Montaut,
jusqu'au Pic d'Areng (au fond)

Depuis la crête d'Arrouye, Cap Nestès et Mont Aspet.

Entre Arrouye et Montaut.

Depuis la crête de Montaut, la Montagne d'Areng.

Montagne d'Areng, partie finale.

Du sommet de la Montagne d'Areng,
le Mont Aspet et le Pic de Picarre.

Du sommet de la Montagne d'Areng, vue sur l'Aneto, les Besiberri,
 le Haut Luchonnais, Posets, Schrader, Lustou...
Plus près, crête vers la Montagne du Pin et le Mont Né.

Du sommet de la Montagne d'Areng ou Pic d'Areng,
Mont Valier, Maubermé, Montlude, Crabère.

Crête d'Arrouye au retour.

13 novembre 2011:
Belle sortie automnale vers un sommet sauvage et imposant, parfait belvédère sur les sommets du Luchonnais et de la vallée d'Aure.

Pour l'atteindre, j'ai choisi de parcourir la crête d'Arrouye, élégante et assez peu fréquentée. Le sentier se perd par moments mais le cheminement est assez évident par temps clair.

La zone doit probablement devenir piégeuse en cas de neige, car le versant sud est  raide et semble-t'il avalancheux.

RESUME DU PARCOURS:

Accès route: Depuis Lannemezan ou Montréjeau, suivre la D71 puis la D75 en direction de Nistos, et enfin la route de la station de ski  de fond en suivant les panneaux...

0h 00: Station de Nistos-Cap Nestès, terminus de la route, 1560m; 31T 0292478; 4757765.
On se dirige au SE puis plein sud en coupant les premiers lacets des pistes de la station (voies raquettes en hiver, traces de sente). On trouve un peu plus haut la cabane de Cap Nestès.
J'ai ensuite choisi de me diriger vers la partie gauche de la crête pour remonter celle-ci de gauche à droite, c'est-à-dire d'Est en Ouest.
0h 30: Sente à 1738m; 31 T 0292113;4756971. En progressant près du fil de la crête, on atteint rapidement le sommet.
0h 50: CAP NESTES, 1887m, 31T 0291709; 4756795. Belle vue sur l'Arbizon, le Pic du Midi de Bigorre, ainsi que sur la crête conduisant au Pic ou Montagne d'Areng.
En suivant la crête à l'E-SE, on rejoint dans les éboulis une sente qui plonge vers le col.
1h 10: Col de l'Aouet, 1730m; 31T 0291187; 4756284.
La pente, douce au départ, se redresse fortement en obliquant vers le SE en direction de la Hourquette d'Umène
1h 40: Cairn à 1820m marquant le départ de la crête d'Arrouye - 31T 0291123; 4756043. Le sentier, assez étroit, grimpe au SE vers le fil de la crête, puis descend légèrement. Alors qu'il s'efface un peu, j'ai choisi de remonter vers les rochers en direction du piton coté 1931, avant de redescendre sur le fil -31 T 0291647; 4755596- et de viser la crête de Montaut. (1)
2h 20: Parvenu au pied de la Montagne d'Areng vers 1940m; 31T 0292408; 4754734 j'ai choisi à la montée de contourner le pic par la droite (Sud) en direction du Pla de Baroussère, pour remonter ensuite la crête finale vers le Nord. On trouve dans les derniers mètres les traces d'un balisage jaune.
2h 50: MONTAGNE D'ARENG, 2079m, 31T 0292647; 4754481. Magnifique panorama sur les Pyrénées centrales et les sommets ariégeois.

Au retour, j'ai suivi la crête au NO pour "plonger" hors sentier dans la végétation en direction de la sente laissée vers 1940m.
4h à 4h 15: Col de l'Aouet.
Pour éviter de remonter en direction du Cap Nestès, j'ai rejoint à l'Ouest en contrebas une combe traversée par un petit ruisseau
4h 30: Combe à 1690m - 31 T 0291118; 4756375- au SE de la cabane d'Ilhet.
Il suffit alors de chercher la  piste des fondeurs vers l'Ouest, puis de la remonter plein Nord et enfin à l'Est pour rejoindre le col du Cap Nestès et la station.
5h: Nistos-Cap Nestès.
  • (1) En restant à flanc, on ne tarde pas à retrouver le sentier, comme j'ai  pu le remarquer au retour.

Crête de Hèche Castet, par le Pas du Gat.

Belle sortie d'automne,
un peu contrariée par les traces de neige dure.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Depuis le sentier du Pas du Gat,
vue sur les lacs d'Aumar et Aubert. 

Le Pic de Hèche Castet, saupoudré de neige dure,
depuis la montée vers le Pas du Gat. 

Dernière partie de la montée au Pas du Gat,
en terrain "mixte". 

Depuis le Pas du Gat, Turon de Néouvielle, Trois Conseillers,
et Ramougn qui masque le Néouvielle. 

Depuis les environs du Pas du Gat, Lac de Cap de Long,
puis Pic Badet et Pic Long. 

Crête de Hèche Castet, vue d'ensemble. 

Depuis le début de la crête,
vue sur Cap de Long, et Pic Méchant.

Depuis la crête de Hèche Castet (partie supérieure),
Pic Badet et Pic Long. 

Au retour, vue sur lacs d'Aumar/Aubert,
puis Madamète, Pic d'Estibère. 

 Marmotte près du lac d'Aubert.

Trois Conseillers, Ramougn et Néouvielle.

26 septembre 2010:
Belle ascension d'automne vers un sommet peu connu mais idéalement situé pour observer la région granitique et lacustre de Néouvielle.

Lors de notre sortie, la montée vers la partie terminale de la crête  fut compliquée par la présence de neige dure nous obligeant à des détours. 

Mais nous avons pu apprécier le calme des lieux  alors que quelques cordées s'élançaient non loin de là vers le Néouvielle.


RESUME DU PARCOURS:

Accès route: Le départ a lieu du lac d'Aubert (2155m), que l'on atteint en voiture en automne, mais sans échapper au péage... au moins jusqu'en octobre.

0h 00: Parking d'Aubert, 2155m. 31T 0266604; 4747069.
On descend légèrement vers le Sud en direction de la digue du barrage. 
On traverse celle-ci pour rejoindre une zone d'abord  herbeuse, puis rocheuse, où plusieurs sentes se présentent.
A la première bifurcation vers 2165m- 31T 0266230; 4746743-, on oblique  vers le Sud,
0h 20: Dalles granitiques (délicates en cas de  neige...), 2221m. 
On laisse le sentier de la Brecque de Barris et du Néouvielle à droite pour se diriger à gauche (S-SE) vers un sentier balisé rouge et blanc 31 T 0266121; 4746576.
La zone devient rocheuse et les cairns se perdent un peu dans les gros blocs.
0h 45: Toujours plein Sud, le sentier se faufile au milieu des dalles et blocs rocheux, gagne une portion plus herbeuse où l'on peut trouver des laquets et remonte (raide) vers la brèche que l'on devine.
1h 30 à 1h 40: Pas du Gat, 2465m, 31T 0265959; 4745978. Vue magnifique sur le lac de Cap de Long, les "3000" du massif, le Madamète etc...
On s'élève alors vers le SE en direction d'un bosquet de pins.
2h: Pour éviter le dernier ressaut, nous l'avons contourné par la gauche en perdant un peu d'altitude (vires et banquettes qui le jour de notre sortie étaient saupoudrées de neige dure 31 T 0266076; 4745914)
Dans la face verglacée, nous avons ensuite remonté partiellement une petite cheminée oblique à 2520m, pour nous retrouver à quelques encâblures du cairn sommital et revenir par la base du ressaut.

Depuis le Pas du Gat, nous sommes revenus par le même itinéraire.

Pic d'Ansabère, de fil en aiguilles.

Sommet agréable, paysages uniques,
pour un parfait balcon sur les célèbres Aiguilles.
Cliquer sur les-très anciennes...- diapos pour les agrandir.
Plan approximatif du parcours.
Portion de descente en bleu.

Marmotte jouant à cache-cache
près des cabanes de Pédain.

Aiguilles d'Ansabère.

 Aiguilles d'Ansabère,
depuis le bois de Pédain.

Table des Trois Rois,
depuis les cabanes de Pédain.

Les deux Aiguilles d'Ansabère depuis le sentier de Pétragème:
Petit Pic, Petite Aiguille, Chandelle, Aiguillette, Pince de homard.

Grande Aiguille d'Ansabère
depuis le sommet du Pic d'Ansabère.
Au second plan , à droite, l'Ossau.

Acherito, Ansabère,
lors d'une autre sortie (circuit d'Ansabère)

19 novembre 1994 (Pic)
27 novembre 1994: Circuit d'Ansabère.
Quelques photos souvenir de cette ancienne randonnée réalisée en boucle au milieu de l'automne...1994 (!!!), dans des paysages inoubliables.

En versant nord, ce sommet, très proche des célèbres aiguilles et prisé des Béarnais, est appelé Pic d'Ansabère, alors qu'en  versant sud on le nomme Petrechema.

Tout a été dit ou écrit sur les merveilleuses Aiguilles, lieux parmi les plus prestigieux de la chaîne en ce qui concerne l'escalade de difficulté et également célèbre, hélas, par les drames qui s'y sont déroulés.

Le massif reste notamment marqué par la mort de René Garroté en mars 1970 alors que son compagnon de cordée, Bernard Beaudéan (1), échappait miraculeusement, au prix de graves gelures et d'amputations, au même destin cruel. 
  • (1) Bernard Beaudéan connut ensuite une magnifique carrière sportive en handisport- ski alpin (neuf médailles aux Jeux paralympiques dont 3 en or !!).

RESUME DU PARCOURS
(Pic d'Ansabère):

Accès route: Depuis Oloron, suivre la RN 134 en  direction de  Lescun. Après avoir franchi le pont de Lescun, s'élever vers le village, puis, 800m plus loin, prendre la route de Lhers (D.239) sur 3kms. Au carrefour coté 798, il faut suivre la D.340 se transformant bientôt en piste carrossable. Cette piste grimpe doucement au SO  jusqu'au Pont Lamareich (960m). La portion suivante, jusqu'au Pont Lamary, n'est pas toujours praticable. Lors de ma sortie, j'avais garé mon véhicule entre les deux ponts (à éviter).

0h 20: Pont Lamary, 1171m, que l'on franchit.
Le chemin s'élève plein Ouest dans les pâturages, rive gauche du Gave d'Ansabère, et traverse une ou deux portions boisées jusqu'au bassin d'Ansabère.
0h 45: Bassin d'Ansabère; abris pastoraux. Au lieu de suivre au SO le sentier des cabanes d'Ansabère, j'avais longé au NO la rive gauche du ruisseau de Pédain pour m'élever vers les cabanes où la vue sur les Trois Rois est remarquable - voir photo
Après avoir suivi un vague sentier en écharpe direction S-SO et longé la base des aiguilles, j'avais rejoint la voie normale un peu au-dessus des cabanes d'Ansabère.
2h 45: Pierrier au-dessus des cabanes d'Ansabère  vers 1600m.
En suivant plein Ouest le sentier, on évolue sur un terrain d'éboulis fuyants et la pente se raidit  à l'approche du col.
3h 30 à 3h 45- Col de Pétragème, 2082m
On franchit la frontière (sentier balisé du GR11) pour prendre pied sur la crête Sud du Pic d'Ansabère et s'élever plein Nord.
La pente est raide, mais bien tracée et non exposée.
4h 15 environ:  PIC D'ANSABERE, 2360m. Vaste panorama sur les Pyrénées béarnaises, navarraises et aragonaises. Vue saisissante sur l'Aiguille Nord (2377m), réservée à l'escalade, séparée de quelques mètres du Pic d'Ansabère.

J'étais revenu par le sentier des cabanes jusqu'au bassin d'Ansabère, après avoir visité la base du  Petit Pic.