Batoua et... marche !

Longue et rude course de fin de printemps,
vers un "3000 "tricéphale", solitaire et attachant...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.
Portion de descente en bleu 

Ravin de Cauarère au petit matin. 

 Espade, Arriouère, Aret (?)
depuis la montée vers le Port de Madera.

Posets depuis le pierrier sous le Port de Madera. 

Pic de Cauarère et BATOUA
depuis le Port de Madera. 

Vers le Port de Cauarère, 
direction le Pic... de Cauarère. 

Sur la crête du Pic de Cauarère.
Au fond et à droite, le Batoua.

Punta Suelza et Punta Fulsa, depuis la crête de Cauarère. 

Du sommet du pic de Cauarère (2901m):
vue sur la crête Lustou-Batoua (crête de Guerreys) 

Passage au col coté 2853, en direction du Batoua.
Au second plan, crête Abeillé-Schrader (Bachimala) 

Depuis le sommet du Batoua ou Culfreda (3034m):
Massif du Mont Perdu, du Vignemale, de Munia-Troumouse
 et du Pic Long-Néouvielle. 

Massif du Schrader/Bachimala et Posets,
depuis le sommet du Batoua/Culfreda 

Depuis le sommet du Batoua,
Cotiella, Suelza, Fulsa.

Progression vers la brèche séparant le Batoua/Culfreda
 du Culfreda central que l'on voit bien.

Depuis le sommet du Culfreda central (3028m):
Le Culfreda NE, dernier sommet à grimper. 

Depuis le sommet du Culfreda NE:
regard en arrière sur la crête effectuée (Culfreda Central et Batoua).
Au second plan, Punta Suelza et Mont Perdu (d) 

Posets et Eriste, depuis le Culfreda NE. 

Début de la descente du Batoua: 
vue de la crête jusqu'au Pic de Cauarère 

Des "coeurs de pierre" au Port de Cauarère. 

Vallée de Rioumajou.

19 juin 2011:
Magnifique randonnée, solitaire et bucolique à souhait, vers le plus haut sommet de la vallée d'Aure, en empruntant au départ la belle vallée de Rioumajou.

Pour monter au BATOUA,  il faut aimer traverser de longues pentes d'abord boisées, puis les immensités minérales au-dessus de zones pastorales anciennes. On ne trouve cependant aucune cabane ni refuge (1) sur ce parcours...

La fin de l'ascension est raide et parfois aérienne et il faut en garder un peu "sous le pied" pour enchaîner le Pic de Cauarère, puis les 3 sommets du Batoua (ou Culfreda).

Loin des foules que l'on rencontre sur d'autres sommets, l'ascension du Batoua ou de son voisin le LUSTOU, comblera d'aise le montagnard contemplatif qui ne craint pas d'affronter les 17km et environ 1700m de dénivelé dans la journée.

Merci à José- qui connaissait le secteur- et à Jean-Michel de m'avoir accompagné dans ces contrées austères mais admirables. 
  • (1) Excepté bien sûr l'Hospice de Rioumajou situé au départ.

RESUME DU PARCOURS:
Fort dénivelé sur la journée.
Quelques passages aériens sur  rocher délité.

Accès route: En venant de Lannemezan, traverser St Lary-Soulan puis prendre à gauche la D 19  qui traverse Tramezaygues et se poursuit pendant 9kms, jusqu'à Fredançon (1391m). Elle se transforme en piste carrossable mais assez défoncée qui se termine au bout de 4kms à l'Hospice de Rioumajou (1560m).

0h 00: Hospice de Rioumajou (1560 m); 31T 0278418; 4731933.
On démarre direction SO pour traverser rapidement le pont sur l'Estat et s'engager plein Sud sur un large chemin (GR105).
0h 15: On
laisse filer à droite l'itinéraire du Port d'Ourdissétou pour bifurquer à gauche Est-Sud-Est. Peu après, on traverse le torrent de la Plagne sur une passerelle en bois, à 1607m  31T 0278427;4731343. La voie se redresse en  remontant la rive gauche du ruisseau de Cauarère.
0h 50: Vers 1950m, on laisse à gauche le ruisseau de Millarioux et la pente d'éboulis pour continuer à l'Ouest sur le sentier herbeux qui s'élève en zig-zags.
1h 30: Panneau  à 2184m; 31T 0279245; 4730475. On laisse à droite (Sud) la direction "Port de Plan" pour remonter vers l'Est-Sud-Est une zone de pâturages, puis un ou deux pierriers jusqu'au Port de Madera que l'on voit de loin, à gauche d'un piton rocheux imposant, la Pene de Millarioux.
2h 30: Port de la Madera, 2525m selon certaines cartes; 2569m sur mon altimètre; 31T 0280666; 4729821. Vue magnifique sur les massifs de Bachimala et des Posets notamment. Le Pic de Cauarère et le Batoua apparaissent également plus nettement.
On passe le mamelon coté 2581 pour se diriger ensuite plein Nord sur une zone quasi lunaire, vers le Port de Cauarère où l'on trouve des "coeurs de pierre"...(voir photo)
2h 45: Port de Cauarère 2526m 31T 0280752; 4730233.
La voie remonte au Nord une sente en dévers, puis rejoint la base de la crête du Cauarère en se redressant fortement. En restant plus ou moins proche du fil ou en évitant la crête par la gauche, on s'élève prudemment sur un terrain parfois délité (passage un peu plus délicat vers  2830 m; 31T 0280898; 4731447)
4h: PIC DE CAUARERE, 2901m; 31T 0280952; 4731552. Vue magnifique sur le Batoua et la crête de Guerreys le reliant au Lustou.
On se dirige alors en légère descente vers l'Est en direction d'un col coté 2853 (31T 0281063; 4731561)
La voie se redresse à nouveau (cairns plus nombreux) pour atteindre la crête et basculer versant sud (1), à 2939m; 31 T 0281453; 4731753.
4h 20: La voie descend légèrement et se rapproche de la paroi.
Quelques minutes plus tard, nous avons été arrêtés par un névé très pentu qui traversait le sentier tracé en diagonale (2). Nous avons préféré contourner ce névé par la gauche pour remonter vers la crête par un système de petites vires.(départ: 31T 0281552; 4731762.). Nous avons ensuite repéré le point de passage "haut" pour le retour: 31T 0281544; 4731770
Une fois sur la crête un peu aérienne, nous avons retrouvé des cairns qui conduisent au pied d'un petit ressaut à 2970m (31 T 0281675; 4731814). La crête s'élargit un peu vers la fin.
5h: Pic de  BATOUA -ou Culfreda- 3034m; 31T 0281858; 4731905. Panorama immense.
Pour visiter les autres pics, il suffit de suivre la crête vers le NE. On rencontre d'abord une brèche un peu délicate si elle est enneigée. En posant les mains, on suit plus ou moins le fil de la crête pour parvenir au deuxième sommet:
5h 15: CULFREDA CENTRAL 3028m; 31T 0282017; 4732043.
Le troisième sommet est proche, on l'atteint sans pratiquement perdre d'altitude:
5h 25: CULFREDA N-E; 3032m; 31T 0282122; 4732096.
Le panorama est encore plus étendu que celui des autres sommets.

DESCENTE:
Nous sommes revenus prudemment jusqu'au Port de Cauarère  par le même itinéraire qu'à l'aller.(environ 1h 40 depuis le sommet du Batoua)
Quelques dizaines de mètres en contrebas, à 2506m, nous avons plongé à l'Ouest dans les éboulis (cairns) dans le ravin de Cauarère: 31T 0280596; 4730215. La pente est raide mais on avale rapidement le dénivelé (!) jusqu'au ruisseau de Millarioux où se termine la pente d'éboulis fins...
7h 50 Ruisseau de Millarioux 1956m 31T 0279460; 4730766, que l'on traverse pour  retrouver un peu plus bas le sentier emprunté à l'aller.
8h 15 à 8h 30 Hospice de Rioumajou, 1560m.
  • (1) Il semble possible à cet endroit de remonter la crête (non testé)
  • (2) En milieu et fin d'été, le sentier déneigé ne pose aucun problème.