Pic de Roumendarès?.. C'est tout droit !!

Ascension hivernale, raide et sauvage,
typique de la vallée d'Aspe...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Fin du parcours
depuis le bois de Sérisse.

Panneau au départ. Bois de la Pène d'Escot.

Au départ du cirque calcaire, vers 1100m.

Remontée du cirque calcaire.

Partie haute du cirque.

Givre matinal...

Depuis le replat et la doline à 1320m.

Belle éclaircie sur le Roumendarès, vu depuis l'Est.

Pic d'Andurte depuis les environs du col d'Andurte.

Pic de l'Ourlène depuis la brèche du Roumendarès.

Sommet du Roumendarès. Ouarff...

Pic de Sesques depuis le sommet du Roumendarès.

Versant nord du Roumendarès, plus abrupt et enneigé.

Ourlène puis Gabizos,
depuis le sommet du Pic de Roumendarès.

Replat à 1320m et abreuvoir, au retour.

22 janvier 2011:
J'étais souvent passé près de ce fier sommet sans prendre le temps d'y grimper.

Cette lacune a enfin été comblée début 2011 (1), par une froide journée d'hiver, en compagnie de ma fidèle (et regrettée...) chienne Chiara.

Le Roumendarès et son voisin le Pic d'Andurte sont des sommets peu visités, car éclipsés au Sud-ouest par la crête Ourlène-Ourlenotte et par le Rocher d'Aran, plus "classiques". Il s'agit pourtant d'une ascension magnifique, sauvage à souhait... mais plutôt raide!!

Un ancien et rude itinéraire est encore pratiqué depuis les fontaines d'Escot, ce qui représente un beau dénivelé de 1 200m environ.

Actuellement, la voie la plus parcourue (tout est relatif) part de la piste proche du "Mont Bleu", d'où démarre la portion la plus raide du col de Marie Blanque, bien connu des cyclistes.
  • (1) La tempête "Xynthia" de février 2010 a causé de gros dégâts dans le bois de la Pène d'Escot. Heureusement, de gros travaux ont permis de nettoyer la zone et de dégager entièrement le beau sentier. Bravo à ceux qui ont oeuvré pour panser ces blessures.

RESUME DU PARCOURS.

Accès route: Depuis Escot, monter en direction du Col de Marie-Blanque par la D294.
Après 6.7kms - à 740m d'altitude, panneau-, emprunter à droite une piste forestière en bon état qui se poursuit sur environ 1km,en faible pente (gros cairn au terminus).

0h 00: Parking au terminus de la piste à 770m: 30T 0699806; 4771803.
On s'élève en lacets au SSO sur le "chemin d'Andurte", raide dès le départ. Le sentier porte des marques jaunes et des flèches rouges qui ont remplacé l'ancien balisage bleu (1).
0h 45: Replat boisé à 1067m- 30T 0699522; 4771373; petite pause bienvenue.
Le sentier contourne alors par la gauche (EST) la base des falaises, et laisse en contrebas à droite la pente d'éboulis bien raide. La voie est bien marquée mais certains passages demandent un peu d'attention.
En haut du cirque, le sentier étroit s'oriente à droite (SO) pour rejoindre un bois.
1h 30: Replat et doline à 1320m.
On trouve sur la droite un abreuvoir: 30 T 0699062;4770872 que l'on laisse pour repérer bien plus à gauche le sentier cairné qui s'élève à nouveau en forêt jusqu'à un dernier replat à 1420m.
On atteint ensuite sans problème les environs du:
1h 55: Col d'Andurte, 1532m; 30 T 0698476; 4770646. On remonte au Nord la croupe facile, sans trop s'approcher de la crête.
2h 15: PIC DE ROUMENDARES, 1646m; 30T 0698489; 4770923.

On peut faire un saut au Pic d'Andurte au retour. Cependant, les nuages étant soudainement venus recouvrir ce beau sommet, j'ai décidé de rentrer sagement par le même itinéraire.
  • (1) Un ancien topo de Véron mentionne un croisement de piste vers 850m. En 2011, ce tronçon était recouvert par le sentier qui monte régulièrement, sans bifurcation visible.

Pic de Canaourouye, l'hivernale conviviale.

Sortie hivernale classique en vallée d'Ossau,
pour un panorama immense par temps clair.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours-Variante retour en bleu.

Premier replat vers 1820m.
A gauche, Pène de la Glère.

Depuis les environs du Col de Houer.
 
Crête terminale du Pic de Canaourouye.

Arrivée au sommet du Pic de Canaourouye.

Depuis le sommet du Canaourouye:Borau, Pic d'Aspe,
 Llena de Garganta, Llena del Boso, Visaurin.

Castillo de Acher, Gamueta, Acherito, Ansabère, Trois Rois, Anie,
depuis le sommet du Canaourouye.

Ossau depuis l'antécime ou Table de Canaourouye.

Pic d'Anayet depuis la Table de Canaourouye.

Canaourouye puis Grande Fache, Infiernos, Garmo Negro,
Tendenera, Sabocos, depuis la Table de Canaourouye.

Palas, Arriel, Balaïtous, Frondellas,
depuis le Cirque d'Anéou au retour.

29 décembre 2010:
Cela faisait bien longtemps que je "lorgnais" vers ce sommet très courtisé par les skieurs et "raquetteurs" des deux versants des Pyrénées.

Nous avons eu la chance de grimper au Canaourouye par une magnifique journée de décembre (entre deux réveillons plus précisément...), et avec des conditions de neige parfaites. Le panorama fut à la hauteur de sa réputation.

Malgré la facilité du parcours, la zone peut être exposée aux avalanches (1) si on s'éloigne de l'itinéraire "classique" ou si les conditions sont défavorables.
  • (1) En février 2010, un randonneur espagnol a été emporté par une avalanche sur la face nord, près du sommet.

RESUME DU PARCOURS:
Randonnée hivernale.
Equipements (raquettes, bâtons, crampons, piolet...) indispensables.

Accès route: Suivre la D934 qui vient de Pau, Laruns, et se dirige vers le col du Pourtalet. A 1km environ du col, se garer à l'aire de stationnement qui longe la bordure de la route.

0h 00: Aire de stationnement de l'Araille à 1720m; 30T 0711101;4743529.
Suivre la direction Ouest en légère descente jusqu'à un pont situé à 1723m 30T 0710868;4743342 que l'on traverse. Quelques dizaines de mètres plus tard, laisser en face la voie de la cabane de Sénescau (et du col du Soum de Pombie) et suivre plein ouest le vallon de gauche.
0h 20: premier replat à 1820m 30T 0709687; 4743187. On se dirige à l'ouest vers un ressaut conduisant à un second replat d'où l'on voit le Canaourouye.
1h 15: Pla de la Gradillère à 2100m 30T 0707893; 4742745 . La pente se fait plus raide et se rapproche de la face nord du Canourouye. Sans s'attarder, on longe celle-ci par la droite (se méfier des coulées éventuelles) et on atteint progressivement le dernier col situé à la base de la crête.
1h 45: col à 2254m- 30 T 0707238; 4742763 - situé légèrement au SO du col de Houer. Vaste panorama sur le massif de Sesques, le Soum d'Aas et le Gaziès notamment. La crête se remonte plein Sud ou se contourne par la droite (SO) avant de revenir vers le sommet.
2h 15 à 2h 30: PIC DE CANAOUROUYE, 2347m 30T 0707189; 4742458. Vue immense et admirable sur l'Ossau, le massif de Sesques, l'ensemble Anie-Trois Rois-Ansabère, le Visaurin, le pic d'Aspe, l'Anayet, le massif de Balaïtous, les Pics d'Enfer etc...

Au retour, nous sommes allés vers l'O-NO faire un "saut" à l'antécime ou "Table" du Canaourouye (2329m-30T 0706835; 4742583), bien plus calme que le sommet principal, pour une collation (!!).
Au Pla de la Gradillère, nous avons légèrement bifurqué au NE (voir plan) pour retrouver un peu plus bas l'itinéraire du matin.