Pic d'Aspe, en diagonale

Un peu moins couru que le Visaurin,
mais spectaculaire et varié,
tout au bout de la vallée d'Aspe.
Cliquer sur les photos (argentiques) pour les agrandir.
Plan approximatif du parcours.
ATTENTION: carte au 50000ème.

 Pic d'Aspe et Llana de la Garganta,
lors d'une autre sortie.

 Llana del Boso.

 Llana de la Garganta et Brèche Wallon.

Depuis la diagonale d'Esner,
la Zapatilla qui masque le Pic d'Aspe.

Brèche d'Aspe.

 Lurien, Palas, Balaïtous, Frondellas,
depuis le sommet du Pic d'Aspe.

 Depuis le sommet du Pic d'Aspe,
Pic du Midi d'Ossau, Lurien...
En bas, à gauche, station de Candanchu.

 Depuis le sommet du Pic d'Aspe,
Llana de la Garganta, Llana del Boso, Visaurin.

Depuis le sommet du Pic d'Aspe (2643m):
Acherito, Ansabère, Trois Rois, Anie.

18 septembre 2004:
Le Pic d'Aspe se gravit depuis la vallée du même nom, à partir de Peyranère (près de la station du Somport), mais il est entièrement situé en Espagne. Il existe une voie plus directe par Candanchu.
La voie "française" est soutenue et glissante si l'on emprunte le fameux "Pas d'Aspe", où il vaut mieux avoir des freins sous les chaussures...

Un autre itinéraire, tracé en principe pour le ski de randonnée, la "Diagonale d'Esner"permet de rester en altitude tout au long de la course, près de la Table d'Aspe (1), et d'éviter le Pas d'Aspe en profitant de très beaux paysages et de la proximité d'un autre beau sommet, la Llana de la Garganta.

Je suis monté -en solo - au Pic d'Aspe par cette "diagonale" le 18 septembre 2004 (le jour- de -gloire- eeest -arrivééé)...
...les amateurs de rugby -et de derby basque!! -  comprendront...
  • (1) Itinéraire décrit par D. Castagnet et le regretté G. Nevery dans "Les 50 plus belles randonnées dans le Parc National des Pyrénées"- Rando Editions ; mai 2003.

RESUME DU PARCOURS depuis PEYRANERE
et le flanc Ouest de la TABLE D'ASPE:

NB: cet itinéraire, moins connu et un peu moins rude que celui du Pas d'Aspe, demande tout de même un certain sens de l'orientation et un pied sûr.

Accès route: RN 134 en direction du col du Somport. Avant d'atteindre ce dernier, à 1405m d'altitude, se garer près du Chalet de Peyranère.

0h 00: Départ à droite de la chaussée vers le Sud en direction de la cabane Pacheu près de laquelle un patou montre parfois les dents...
Après ces quelques frayeurs canines (!), on contourne le "talus" derrière la cabane et on repère le sentier qui s'enfonce rapidement dans la forêt. Ce sentier, horizontal au départ, mène en 25mn environ à une bifurcation:
0h 25: Carrefour de pistes: on prend tout droit (balisage bleu, puis rouge et blanc) en ignorant une piste qui part sur la gauche. Le large sentier se dirige vers le plateau de Causiat, passe bientôt près de panneaux indiquant des pistes de ski de fond et laisse un abri.
0h 50: On laisse également à droite le sentier qui conduit au Pas d'Aspe pour s'élever au SSO, dans l'herbe puis dans la rocaille (en corniche) le long de filets de protection. On atteint une grotte où suinte un peu d'eau.
Depuis la grotte, on repère une canaule sur la gauche et on grimpe plus rudement au SSO sur une portion mi-herbeuse, mi-rocheuse, vers un replat herbeux.
1h 30: replat à 1750m environ. Bien repérer la voie au milieu de lapiaz où trônent quelques cairns. La suite, en montée régulière, ne pose pas de problème particulier jusqu'à 1900m.
On change alors de versant (1) et on aperçoit au loin en contrebas l'échancrure du Pas d'Aspe. Quelques minutes plus tard, on atteint un promontoire: vue superbe sur la Llana de la Garganta.
2h 30: La voie, bien cairnée, se dirige alors vers le Sud-Ouest. Vers 2050m, on contourne par l'Ouest la Table d'Aspe. Puis, vers 2200m, éboulis et rochers se succèdent pendant environ 30mn. Enfin, la montée devient plus rude sur des éboulis croulants.
3h: Après avoir laissé sur la gauche les "restes" du petit glacier, on repère la Brèche d'Aspe en contre-haut. La montée est plus rude qu'il n'y paraît, sur des éboulis fins. La sente est mal marquée jusqu'à la dernière partie, raide et fuyante, qui mène à la Brèche. (2)
3h 30: Brèche d'Aspe, 2425m. Pause bienvenue...
La pente s'adoucit et file vers l'Est en direction d'une zone calcaire, puis une sente évolue au milieu de lapiaz.
Un bon sentier rejoint une dernière brèche facile, tout près du sommet, au-dessus du couloir Nord. 
On zigzague quelques minutes dans les rochers pour rejoindre la tourelle du sommet.
4h à 4h 15: PIC D'ASPE ou Pico de la Garganta, 2643m.

J'étais revenu prudemment par le même itinéraire.
  • (1) Selon Angulo, cette portion, la "Diagonale d'Esner", serait aménagée pour le ski de randonnée.
  • (2) L'accès à la brèche est certainement plus agréable en début de saison, sur la neige.

Aucun commentaire: